Plan Mercredi

Le plan mercredi propose des solutions et des financements pour faciliter l’organisation des accueils de loisirs de qualité respectant les principes de la charte qualité « plan mercredi ».

Qui est concerné ?

Ce sont les collectivités, disposant de la compétence pour la gestion du mercredi (les communes ou EPCI selon les situations), qui assurent la mise en place et la bonne coordination du Plan Mercredi.

Comment ?

Pour s’inscrire dans le Plan Mercredi, la collectivité doit remplir 3 conditions cumulatives :

Organiser un accueil de loisirs périscolaire défini à l’article R.227-1 du code de l’action sociale et des familles dont les activités du mercredi respectent la charte qualité du Plan mercredi.
S’engager à respecter la charte qualité plan mercredi. Cet engagement doit être formalisé par la collectivité avec les services de l’État et la caisse d’allocations familiales. L’organisation de l’accueil peut être confiée par la collectivité à un autre organisateur comme une association.
Conclure un projet éducatif territorial (PEdT) intégrant le mercredi afin de maintenir une cohérence éducative des activités périscolaires organisées dans les conditions de l’article R.551-13 du code de l’éducation.

Le Plan mercredi s’articule autour de 4 axes:

1) l’articulation des activités périscolaires avec les enseignements,
2) l’accessibilité et l’inclusion de tous les enfants,
3) l’ancrage du projet dans le territoire,
4) la qualité des activités.

Les commentaires sont fermés